Grafitis lumineux sur les murs de Mitrovica (Nord Kosovo) février-mars 2013

 

 


 M-I-T-R-O-?

Le projet M-I-T-R-O-V-I-C-A- ? est implanté dans la partie nord de le ville du même nom et prend pour support l’urbanisme propre à ces quartiers : grandes artères à l’artitecture communiste, bâtiments « Mitteleuropa » aux murs lépreux, casernes en ruine abritant des réfugiés.
Suite au conflit armé de 1999, et à la déclaration d’indépendance du Kosovo en 2008, la ville est l’objet d’une lutte politique entre serbes et albanais. Des deux côtés, les tensions restent très vives : tandis qu’au sud on se considère désormais comme Kosovar, au nord on estime toujours vivre en Serbie et on refuse l’autorité du gouvernement de Pristina.

Dans ce contexte politiquement explosif, 5 mots-clé lumineux (3 en anglais, 2 en serbe) suivis d’un « ? » ont été installés sur les murs des immeubles. De jours ils ne sont pas visibles, mais apparaissent seulement à la tombée de la nuit. Choisis en collaboration avec de jeunes gens pour être emblématiques de leurs préoccupations, ils resteront allumés chaque nuit durant trois semaines. De manière lancinante, mais en évitant toute provocation pouvant conduire à des mouvements de violence, ils questionnent les passants sur leur quotidien et sur leurs aspirations de manière à susciter de débat au sein de la population.
Sous l'égide de l’ONG «Aktiv Art Center» à Mitrovica (www.ngoaktiv.org), l’événement est soutenu financièrement par le bureau de l’Embassade de Suisse à Pristina.
Conseil typographique: Jérôme Bontron

  image suivante